Rubriques

Ludmilla

Ludmilla
Rencontres avec Ludmilla

Diaporama

Damascene
Présentation de l'Atelier

L'Exposition

Expo

Un moment de la vie de l'atelier

Atelier

Recherche

Connexion

Administration du site

Poster un message

En réponse à : Vercors sacré

mercredi 28 septembre 2016 par Jean-Baptiste

Bénédiction des icônes terminées lors de la session du mois de juillet
L’action iconographique est le résultat de l’intercession. Elle ne peut être envisagée hors d’un contexte d’intercession. C’est pourquoi, peindre une icône est un acte propre à l’Eglise (au sens eschatologique et non seulement institutionnelle du terme) car elle est le lieu d’intercession, le lieu de réunion de la "race" humaine à l’image et à la ressemblance de son Créateur. Elle est le corps de l’Esprit qui crie vers le Père "Abba (...)

En réponse à : Vercors sacré

mardi 6 décembre 2016 par Jean-Baptiste

Bonjour Myriam, je n’ai lu ton texte que maintenant car il était dans le système de l’ordi et n’apparaissait pas. Oui, ce type de représentation de la paternité et une des conséquences de la théologie "filioquiste" qui aborde la Trinité en mettant en priorité l’événement de l’incarnation. Ainsi, par la voix "incarnée", c’est-à-dire l’image, nous atteignions le mystère divin allant jusqu’à représenter par cet événement ce qui ne l’est pas, c’est-à-dire le Père. Cette théologie, origine de la Renaissance et de la théologie des Lumières et revenu en Orient par divers courant et s’est retrouvée représentée sur les icônes, ce qui en fait de très belles icônes "hérétiques".



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.