Rubriques

Ludmilla

Ludmilla
Rencontres avec Ludmilla

Diaporama

Damascene
Présentation de l'Atelier

L'Exposition

Expo

Un moment de la vie de l'atelier

Atelier

Recherche

Connexion

Administration du site

Effort de Soutien à la Paix

Article publié le vendredi 11 mars 2022 par Jean-Baptiste

Le dimanche 13 mars à 13h nous célébrons dans La Chapelle de Tous les Saints à l’atelier St Jean-Damascène de St Jean-en-Royans, à la suite de la liturgie dominicale, la commémoration de la fête des icônes et une intercession pour la Paix en Ukraine.

Nous savons que les conflits ne sont pas simples à résoudre car ils sont portés par des incompréhensions et des points de vue différents et souvent opposés.
L’issu de ce conflit dépend de la capacité pour les parties engagés de reconnaître les limites de leurs exigences.

Nous savons que les puissances occidentales n’ont pas été exemptes de responsabilité dans l’exaspération d’une volonté intransigeante d’imposer leur système de pensée et de fonctionnement dans une zone à risque que représente l’Ukraine.
Nous savons que la Russie est attachée historiquement à cette terre qu’elle considère comme le socle de son histoire et qu’elle est encore actuellement dominée politiquement par les restes de la dangereuse idéologie soviétique.

Nous savons que la véritable issu au conflit n’est pas dans la “dualité” mais dans la “trialité”.

L’homme étant fait à l’image et à la ressemblance de Dieu il existe un parallèle entre l’image (ikon) de l’homme et celle de Dieu.
L’équilibre de la vie dépend du Principe Trinitaire (Ikon de Dieu) et des philosophes comme Komiahov au XIXe S en Russie ont défini le Principe Trinitaire comme “notre programme social”.

Aussi il convient dans ce processus auto-destructeur de la guerre en Ukraine de ne pas chercher une solution de compromis diplomatique entre les deux parties comme une sorte d’arrangement mais de trouver la troisième solution qui se situe en dehors de la dualité.

Cette sortie de crise ne peut intervenir que par la prière et l’action Divine qui créée cette Troisième et seule solution au conflit.

La prière ne consiste pas seulement à intercéder pour les pauvres et les malheureux (qui sont les conséquences dramatiques du conflit) mais d’anticiper la guérison du mal.

Cette option est la seule possible et elle n’intervient pas par la main de l’homme « dualité » mais par l’action de Dieu en l’homme qui devient « homme trialité » donc ressemblant à Dieu.

Notre rôle de chrétien dans ce conflit est essentiel. Il n’est pas politique mais « existant- Ciel ».
Nous avons les armes pour résoudre le conflit. Elles ne sont pas fait de métal mais d’Amour qui par l’activation de l’Esprit génère la Troisième dimension de la Vie en Dieu. Non pas au milieu des hommes mais en Dieu qui rassemble par Son Esprit Consolateur tous les hommes, toutes les nations, toutes les cultures au delà de la vie terrestre..

Dans notre atelier d’icônes nous avons une responsabilité. Non pas simplement parce-que notre atelier a été fondé par une racine historique russo-ukrainienne (Ludmilla Titchenkova est née au point de jonction actuel de la frontière russe et ukrainienne) mais parce que notre rôle de peintres d’icônes est d’activité le processus de Paix par la prière continue. Le temps du carême nous appelle à pratiquer ce sacrifice de Louange.

C’est pourquoi dans le rituel orthodoxe nous appelons le premier dimanche de carême le dimanche « du triomphe de l’Orthodoxie ». Il ne s’agit pas du Triomphe du « système orthodoxe » d’une nation par rapport à une autre comme pourrait l’étendre certaines personnes (comme le patriarche de Russie) mais le triomphe du Principe trinitaire inscrit dans l’homme qui est révélé dans l’écriture iconographique.

L’image iconographique optimise la victoire de la Lumière sur les ténèbres, de l’Esprit unificateur sur l’esprit de division.

Elle est le projet de l’humanité et c’est pourquoi nous la célébrons en cette entrée dans le temps de carême.

Forum de l'article

  • Effort de Soutien à la Paix
    12 mars 2022, par flora Mc’kennitt

    If kings and rulers of peoples knew the love of Christ, they would never go to war. War comes from sins, not from love. St Silouan

Un message, un commentaire ?
 


Plan du site | | Contact | RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP

@ 2006-2022 Atelier St Jean Damascène - Tout droits réservés