Rubriques

Ludmilla

Ludmilla
Rencontres avec Ludmilla

Diaporama

Damascene
Présentation de l'Atelier

L'Exposition

Expo

Un moment de la vie de l'atelier

Atelier

Recherche

Connexion

Administration du site

La Sainteté en question

Article publié le mardi 12 octobre 2021 par Jean-Baptiste

La camisole de force, que la société contemporaine créée actuellement par son matérialisme obtus, nous empêche de voir que la Sainteté est le véritable programme social.
Nous sommes amenés à atrophier en nous la meilleure partie (la part de l’Esprit) au service de la chair.

La sainteté nous rappelle que la véritable guérison est l’éveil de l’âme à la Présence de Dieu.
C’est Lui qui nous guide vers la guérison par Sa Présence en nous.

La guérison de la chair est la consequence de la guérison de l’Esprit mais sauver la chair “pour la chair” est une forme d’apostasie.

Ne pas “adorer la créature au lieu du Créateur”, comme l’ont chanté les trois saints jeunes gens au milieu des flammes qui n’ont pas voulu se prosterner et adorer la statue élevée en l’honneur de Nabuchodonosor, est un acte de confession de Foi chrétienne.

Lorsque nous nous interrogeons sur la déchristianisation du monde moderne, nous devons nous demander aussi quelles sont nos priorités en cette vie et si nous mêmes ne sommes nous pas les responsables de cette déchristianisation par notre tiédeur vis à vis de Dieu.

L’art de l’icône est un acte ascétique qui demande a celui qui la peint de renoncer au monde et à la chair.

Peindre une icône est un acte d’intercession pour la venue de l’Esprit et la guérison du monde.

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Un message, un commentaire ?
 


Plan du site | | Contact | RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP

@ 2006-2021 Atelier St Jean Damascène - Tout droits réservés