Rubriques

Ludmilla

Ludmilla
Rencontres avec Ludmilla

Diaporama

Damascene
Présentation de l'Atelier

L'Exposition

Expo

Un moment de la vie de l'atelier

Atelier

Recherche

Connexion

Administration du site

La fête de la Nativité approche

Article publié le samedi 23 décembre 2017 par Jean-Baptiste


Chapelle de tous les Saints (Vercors)

La fête de la Nativité approche et nous serons heureux de nous retrouver à cette occasion pour célébrer cet événement majestueux.
Nous savons à quel point l’aspect familial, lié au message de l’Incarnation, est important dans notre société.
Il ne faut pourtant pas oublié que l’Incarnation est la porte ouverte à la Transfiguration et non à l’Humanisme. Fêter Noël, c’est avant tout recevoir l’annonce que le Royaume de Dieu n’est pas de ce monde et qu’il est temps de se transformer.


Fresque de la chapelle d’Ollioules réalisées en 2016

Nous accaparons cette fête pour en faire l’occasion d’un repas terrestre et non plus céleste. La messe, ou la liturgie de Noël est devenue secondaire après les "gueletons" familiaux (les Garrigou en savent quelque chose avec les trois messes basses d’Alphonse Daudet).
Pourtant, rappelons nous que le Prince de ce monde* est né alors que toutes les portes des hôtelleries terrestres étaient fermées et que c’est pas là que Dieu est devenu homme. Il est né dans la simplicité, l’abandon, l’oubli et le refus du monde.
Réveillons donc nos instincts célestes au lieu du seul réveillon terrestre !
Prions et remplissons nous de Lumière incréée (et non pas seulement des lumières visibles) pour que brille en nous cœurs la chaleur réconfortante de l’âne et du bœuf afin d’accueillir en ce monde et réchauffer dans nos âmes la présence du Fils de Dieu.

D’un point de vue plus pratique, et afin de savoir combien de fidèles seront physiquement présents dans la petite chapelle/étable de la Prade, merci de vous faire connaitre (surtout pour les membres du chœur).
Nous partagerons un "vin chaud" devant l’église (les agapes n’ayant pas lieu car chacun retourne dans sa famille) après avoir participer au vin du Royaume. Vous pouvez amener du pain d’épices ou du gâteau des mendiants.
Nous vous rappelons que pour être suffisamment affamés et désireux de se remplir du banquet eucharistique,l’Eglise, dans sa grande sagesse nommée "la Tradition", recommande un jeûne minimum de 6 heures avant de communier.
N’oubliez pas que la célébration est à 19h (matines suivies de la Liturgie)
Belle fête de la Nativité à tous !
Ci-joint le message du Métropoite Emmanuel

* A ne pas confondre avec l’anté-Christ, appelé aussi "prince de ce monde" avec une minuscule, dont le pouvoir est de se faire passer et de prendre l’identité du Prince de ce monde afin de nous perdre

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Un message, un commentaire ?
 


Plan du site | | Contact | RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP

@ 2006-2018 Atelier St Jean Damascène - Tout droits réservés