Rubriques

Ludmilla

Ludmilla
Rencontres avec Ludmilla

Diaporama

Damascene
Présentation de l'Atelier

L'Exposition

Expo

Un moment de la vie de l'atelier

Atelier

Recherche

Connexion

Administration du site

Fête de St Jean-Damascène dans le Vercors

Article publié le jeudi 30 novembre 2017 par Jean-Baptiste
Mis à jour le vendredi 1er décembre 2017

Nous allons braver le froid, le gel et la difficulté de se lever le dimanche matin pour prendre la route et nous retrouver nombreux à la liturgie dans notre chapelle ND de la Dormition ce dimanche 3 décembre prochain.

Nous savons que pour chacun, venir aux liturgies dans ce lieu retiré demande un effort particulier, en raison principalement des distances à parcourir. Aussi, sachez le, vous tous qui n’arrivez pas à venir (pour différentes raisons et j’en sais quelque chose), nous vous portons dans la prière et dans l’eucharistie dans laquelle nous sommes tous unis.

Participer à la liturgie eucharistique n’est pas un acte de piété et encore moins de devoir moral, c’est une participation à la Grâce (au sens biblique et patristique du terme).
Il suffit "que deux ou trois soient réunis en Mon Nom" pour que l’Eglise soit présente.
Le nombre de personnes physiquement participantes à une liturgie ne définit pas le nombre de personnes présentes. Nous avons la mauvaise habitude de compter le nombre de participants en fonction du nombre de personnes physiquement présentes alors que ce n’est qu’un aspect (sûrement le moins "beau") de la réalité.
Si vous avez la joie et la possibilité de venir, nous serons heureux de vous retrouver sinon nous vous rendrons présent par et dans l’eucharistie.

La liturgie n’est pas une célébration basée sur la convivialité mais sur la consubstantialité. Dans le cas contraire, une liturgie eucharistique ressemblerait une "amicale" (comme celle des anciens combattants par exemple).La convivialité est la conséquence de la consubstantialité mais pas l’inverse. Des personnes diverses et souvent divergentes peuvent ainsi communier au même calice. Leur réalité et limites terrestres ne remet pas en question l’Inaccessibilité de la réalité du Corps et du Sang du Christ auquel elles participent.

La paroisse Notre Dame de la Dormition est une petite "paroisse d’ermites", une forme de lieu retiré dans lequel on se retrouve guidé par la Providence.
Elle a pris racine dans l’histoire d’un atelier d’iconographie ouvert à tous et qui fonctionnait auparavant essentiellement lors des sessions d’icônes. Désormais les sessions d’icônes diminuent sur place et l’on doit s’interroger sur le devenir des lieux. L’engagement de chacun est essentiel pour savoir comment appréhender l’avenir : les bâtiments doivent être chauffés en hiver, un prêtre doit venir de l’extérieur exprès, nous avons des frais d’électricité, les conditions d’accueil ont récemment changé nous envisageant à réaliser de sérieux travaux pour la construction de sanitaires, cuisine etc...

Appelé par l’évêque, j’ai accepté de continuer de diriger en tant que prêtre la vie liturgique sur place. J’y ai été préparé par ma formation théologique mais surtout par mes années de vie monastique en Russie.
Je me rend compte que beaucoup de questions restent en suspend afin de savoir si cette paroisse a les moyens ou non de continuer à fonctionner.
Nous en discuterons lors de l’assemblée générale après les agapes du dimanche pendant lesquelles nous partagerons une soupe aux potirons du "jardin de la chapelle" préparée par la matiouchka Tatiana.
Le samedi matin, le chauffage au bois de la chapelle (construit à l’époque par notre ami NikolaÏ de Pskov-Russie) aura été allumé pour que ceux qui participent aux vêpres du samedi soir (18h) et à la liturgie aient bien chaud !

Nous vous attendons nombreux et vous souhaitons une belle fête de la Saint Jean-Damascène, de la Saint Nicolas, de la Saint Ambroise, de la Sainte Barbara et de la continuité de l’entrée dans le Mystère de la fête de la Nativité.

Message de dernière minute
Ce n’était pas du tout le scénario envisagé, mais même si l’Esprit Saint souffle, les pneus de notre véhicule devenus défectueux ont eu raison de ce déplacement (trop juste pour réparés la veille du week-end pour un si long trajet).
Nous avions prévu de venir "coûte que coûte" mais les risques encourus sont trop nombreux.
Nous renonçons donc avec regret...
La liturgie de la Saint Jean-Damascène aura quand même lieu mais à Marseille dans l’église de la Grande Armée.
Si certains d’entre vous ont le cœur de descendre vers la Méditerranée ils y seront les bienvenus (même sans la soupe aux potirons qui, d’après la réponse de certains avait l’air d’être très désirée) ne sera pas servie (mais vous vous rattraperez sur le pastis et les sardines)
Il faut également savoir que la session "icône" a également due être annulée en raison des annulations des élèves à cause de la météo (déjà 30 cm de neige autour des églises)
Nous vous souhaitons une belle fête de la Saint Jean-Damascène !

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Un message, un commentaire ?
 


Plan du site | | Contact | RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP

@ 2006-2017 Atelier St Jean Damascène - Tout droits réservés