Rubriques

Ludmilla

Ludmilla
Rencontres avec Ludmilla

Diaporama

Damascene
Présentation de l'Atelier

L'Exposition

Expo

Un moment de la vie de l'atelier

Atelier

Recherche

Connexion

Administration du site

comment créer une icône ?

Article publié le lundi 14 novembre 2016 par Jean-Baptiste

Les icônes ne sont pas des "créations" au sens propre du terme, comme nous aurions tendance à l’interpréter, mais des œuvres inspirées.
Evidemment, toute oeuvre créée tend à être une oeuvre inspirée, pourtant l’icône n’est pas une oeuvre inspirée par l’inspiration humaine (tant psychique, psychologique, artistique, émotionnelle, intellectuelle, culturelle, nationale etc..) mais par l’action de l’Esprit Saint.
Cela sous-entend une disposition intérieure qui se cultive par l’ascèse afin de se libérer de l’étreinte du pouvoir de la possession de nos passions.
Cela est un combat régulier, intense et mortifère qui nous permet de ne pas livrer la représentation d’une humanité morte et divisée mais celle d’une humanité transfigurée et ressuscitée.
Evidemment, de nombreuses icônes ne sont que des piètres témoignages de cette réalité, déformées qu’elles sont par l’asservissement aux passions de ceux qui les peignent.
C’est pourquoi il est plus simple de "recopier" une icône (afin de ne pas se divulguer dans sa propre nudité intérieure) que de "créer" une icône.

Dans notre atelier, malgré nos faiblesses et nos manquements, nous tendons à exprimer un témoignage contemporain de l’icône (sans nous éloigner de la tradition mais sans non plus nous enfermer dedans).

Par exemple, ce dessin d’étude de l’icône de la Résurrection, réalisé par une de nos élèves, a été le sujet d’une drôle d’histoire.
Une icône avait déjà été peinte d’après le premier modèle d’étude.


étude pour la première icône

Une autre personne a commandé une autre icône en lien avec cette première composition mais plus petite.

Nous savons que chaque icône est un sujet unique et qu’il ne faut jamais reproduire une icône pour la "commercialiser". Chaque icône s’adresse dans sa réalisation à la personne concernée et elle se révélera toujours différentes et unique. Jamais deux icônes ne peuvent être peintes de la même façon (de la même manière que chaque personne est à la fois semblable et toujours différente). c’est la différence entre "communauté chrétienne" et "communauté communiste".

Nous avons regardé ce dessin pendant le cours et je lui ai dit que la position des jambes d’Adam de la première composition pouvait être changé (je ne savais pas pourquoi)
Elle réalisa alors une autre étude dans laquelle la position des jambes part en arrière. Nous avons constaté qu’Adam semblait ne pas avoir de force dans les jambes et que quelque chose n’allait pas.
C’est à ce moment qu’elle m’annonça que la personne qui commandait l’icône n’avait jamais eu l’usage de ses jambes.
Nous comprîmes que cette position désarticulée du bassin d’Adam correspondait exactement à l’identité de la personne qui avait commandé cette icône.


étude de la deuxième icône

Forum de l'article

  • comment créer une icône ?
    17 novembre 2016, par tallet aline

    voici une histoire tout à fait typique des expériences que nous pouvons faire quand nous peignons nos icônes : chaque icône est miraculeuse et nous parle très personnellement ! c’est une bonne idée de partager cela. aline.


  • Commande d’une icone
    20 novembre 2016, par laurent

    Bonjour,
    Bel et clair article pour un non initie à l’iconographie....

    Mais comment exprime t on concrètement une demande
    d’Icone ?
    Peut on partir de l’expression d’une douleur ou d’une joie
    intense tout simplement ? ...sans préciser les representations
    à choisir.....bref , quel cahier des charges le ’client’doit il faire ?
    ...à l’iconographe .Peut on partir de sentiments d’ici bas ou est
    ce une ’heresie’ ???
    Merci


    • Commande d’une icone
      5 décembre 2016, par Jean-Baptiste

      La réalisation de l’icône se fait sous "l’opération de l’Esprit Saint" qui agit dans le temps et dans l’instant présent. Aussi, faut-il connaitre toute la tradition du langage sacré iconographique qui est l’expression de l’Esprit Saint dans le temps et l’action de Celui-ci dans l’instant présent en y mettant toutes nos demandes. L’expression de nos sentiments est nécessaire à la réalisation d’une icône qui est une oeuvre "divino-humaine" et qui a donc, dans sa réalisation, besoin de toute notre humanité qui doit être sanctifiée.


  • comment créer une icône ?
    21 novembre 2016, par maignan

    Merci Jean Baptiste de rapporter cette anecdote !
    Soyons attentifs à tous ces signes du Seigneur dans notre existence !

Un message, un commentaire ?
 


Plan du site | | Contact | RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP

@ 2006-2017 Atelier St Jean Damascène - Tout droits réservés