Rubriques

Ludmilla

Ludmilla
Rencontres avec Ludmilla

Diaporama

Damascene
Présentation de l'Atelier

L'Exposition

Expo

Un moment de la vie de l'atelier

Atelier

Recherche

Connexion

Administration du site

Sous le soleil d’Ajaccio

Article publié le jeudi 8 septembre 2016 par Jean-Baptiste

Il ne suffit pas d’aller en Corse pour connaître les corses, il faut encore avoir la chance de vivre avec eux.

C’est ce que nous avons réalisé en cette fin du mois d’août, non seulement pour découvrir ce magnifique pays, mais surtout pour y laisser un témoignage de foi.

Notre atelier a la responsabilité de la transmission de la foi orthodoxe par l’image. Il ne s’agit en aucun de la transmission d’une foi par rapport à une autre ou d’une église par rapport à une autre , mais de la transmission de la véracité de l’enseignement de l’église indivise au cœur de l’église divisée. Cela s’adresse autant aux orthodoxes qu’aux catholiques (même si le rapport trinitaire de la théologie de l’église orthodoxe l’a protégée de la dérive iconographique).

Ainsi, en Corse, le chantier de fresque n’est pas là pour témoigner uniquement du beau ou du sacré mais de l’appréhension mystérique du dogme de la résurrection des corps.

Nous avons œuvré, avec le père Patrick Vincensini (curé catholique de la paroisse) et le père Joachim Tsopanoglou (prêtre orthodoxe du patriarchat de Constantinople) pour le témoignage commun d’une composition accès sur la Miséricorde (en cette année jubilaire de l’église catholique)


Eglise St Pierre St Paul - fresques du choeur et réalisation de cet été à gauche


Fresque centrale réalisée en 2014


Scène du lavement des pieds peinte en 2016

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Un message, un commentaire ?
 


Plan du site | | Contact | RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP

@ 2006-2017 Atelier St Jean Damascène - Tout droits réservés