Rubriques

Ludmilla

Ludmilla
Rencontres avec Ludmilla

Diaporama

Damascene
Présentation de l'Atelier

L'Exposition

Expo

Un moment de la vie de l'atelier

Atelier

Recherche

Connexion

Administration du site

Inauguration des fresques d’Ugine

Article publié le jeudi 19 septembre 2013 par Jean-Baptiste
Mis à jour le samedi 21 juin 2014

Les fresques de l’église Saint-Laurent inaugurées (article du Dauphiné Libéré du 07/09/2013)

Le chantier de restauration des fresques de l’église Saint-Laurent a nécessité deux étés de travail de la part du peintre Jean-Baptiste Garrigou.

La population uginoise a inauguré, vendredi dernier, les fresques de l’église Saint-Laurent, terminées au cours du mois d’août.

Jean-Pierre Morelon, président de “L’association pour la restauration de l’église Saint-Laurent d’Ugine” a accueilli les invités par un tour d’horizon général des lieux : Comme dans la plupart des églises, le chœur est le centre de la liturgie et le lieu de la présence réelle. C’est sur lui que les regards convergent, ceux des pratiquants et ceux des visiteurs de passage.

La mairie d’Ugine, propriétaire des lieux, a assumé une part importante de la restauration de l’édifice, roman d’origine, qui méritait d’être remis en état. De son côté, l’association pour la restauration de l’église a tenu à réaliser, à l’entrée du chœur, une grande fresque marquant l’église d’une présence forte et signifiante.

Au centre, le visiteur découvrir un christ en majesté, entouré des quatre évangélistes dans une représentation classique. à gauche, le peintre Jean-Baptiste Garrigou a travaillé sur le thème du baptême : en haut le baptême du christ dans les eaux du Jourdain, et en bas, le baptême du sang de Saint-Laurent, patron d’Ugine, martyrisé sur son gril.

A droite, une fresque dédiée à la Vierge Marie, protégeant le peuple de Dieu et le site d’Ugine, avec en milieu de parcours un texte du Concile Vatican II : A La communauté des chrétiens se reconnaît intimement solidaire du genre humain. Le peuple de Dieu est représenté par des enfants qui figurent l’humanité, et par quatre saints savoyards : Sainte-Jeanne de Chantal, Saint-François-de-Sales, saint-Pierre de Tarentaise et Saint-Alexis d’Ugine.

Oeuvre collective, ce projet a rassemblé de nombreux Uginois, sous la houlette des deux curés successifs d’Ugine, René Albert et Bernard Badaud.

Ce chantier a été mené en deux étapes : en été 2012 et en été 2013. L’artiste, Jean-Baptiste Garrigou, avait été choisi par “L’association pour la restauration de l’église Saint-Laurent d’Ugine” au vu de ses réalisations, puis il a été retenu par la mairie, à la suite d’un appel d’offres pour les travaux du chœur.

Ce choix unitaire a permis d’assurer une meilleure cohérence des besoins. Jean-Baptiste (artiste international en matière de fresques dans l’art religieux) a été l’artisan qui a restauré et traité les enduits avec des techniques et des matériaux résistants aux risques d’humidité, garantissant ainsi la pérennité de son travail. Il a aussi été l’artiste qui a su concevoir, puis dessiner et peindre.

Jean-Baptiste Garrigou, artiste peintre à qui l’on doit l’ensemble de l’œuvre picturale, parle de son travail avec passion :

" J’avais, à ma disposition, un édifice de caractère roman, avec des vitraux modernes. Il fallait que chacun des éléments de décoration ait sa place, sans préjudice pour les autres. La peinture que j’ai utilisée est un mélange de chaux et de silice. L’avantage c’est que plus elle vieillit, plus elle devient lumineuse. La voùte est plus soutenue dans des ocres légèrement rosés. Le problème des couleurs, c’est de réussir à donner plus de puissance à la peinture. J’ai été trés heureux de travailler à Ugine. "

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Un message, un commentaire ?
 


Plan du site | | Contact | RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP

@ 2006-2017 Atelier St Jean Damascène - Tout droits réservés