Rubriques

Ludmilla

Ludmilla
Rencontres avec Ludmilla

Diaporama

Damascene
Présentation de l'Atelier

L'Exposition

Expo

Un moment de la vie de l'atelier

Atelier

Recherche

Connexion

Administration du site

Prière pour la Paix en Ukraine

Article publié le vendredi 6 janvier 2023 par Jean-Baptiste
Mis à jour le lundi 9 janvier 2023


Célébration pour la Paix en Ukraine en mars 2022 dans notre Chapelle de tous les Saints rapportée d’Ukraine

Cette année 2023 commence et continue encore sous les bombes du conflit russo-ukrainien.

Il est toujours difficile d’entendre les discours tellement opposés entre les deux clans. Les différences fondamentales qui existent entre la société occidentale et russe se sont retrouvées confrontées sur le sol ukrainien.
En effet, pour un russe l’Ukraine est historiquement liée à la Russie et ses dispersions occidentales sont considérées comme une trahison. Pour un occidental, l’Ukraine représente une société émergente de l’ancienne Union Soviétique et qui a tout intérêt, avec l’aide des États-Unis d’Amérique de rejoindre le clan des pays libres de l’occident.
L’Ukraine est ainsi coincée entre deux systèmes de pensées opposés depuis fort longtemps.

L’Eglise aurait pu jouer un rôle unificateur qui dépasse les divisions humaines, mais étant elle-même divisée entre une multitude de ramification découlant des divisions humaines elle n’a pas la capacité à solidifier et unifier le socle de la société. Pire encore elle participe au conflit.

Actuellement, les ukrainiens orthodoxes sensibles à leurs racines chrétiennes communes avec la Russie sont considérés comme des traitres. Les chrétiens qui suivent le calendrier Julien et qui s’apprêtent à célébrer la Naissance du Christ le 7 janvier semblent de plus en plus éloignés de l’Occident.
C’est pourquoi d’ailleurs le président russe a décrété un cessez-le-feu afin de marquer l’importance des différences qui stigmatisent les chrétiens de Russie et d’Occident, comme pour appuyer sur le fait que le Christ n’est peut-être plus le même…

Nous voyons dans ces nouveaux conflits internationaux la faiblesse de la voix des chrétiens qui n’arrivent pas à s’entendre et qui alimentent par leurs divisions internes les divisons des hommes :

« Soyez Un afin que le monde croie » Jn 17/21

Chacune de nos divisions chrétiennes conforte la division des hommes dans le monde. Nous constatons avec amertume que la voix du christianisme divisé justifie les conflits, que les chrétiens sont incapables de s’entendre afin de dépasser leurs différences de culture et que cela absolutise les efforts du grand Diviseur pour détruire le monde.

Les chrétiens comprendront-ils un jour qu’ils sont responsables de l’Unité du monde et que tant que les églises seront séparées, le message du Christianisme sonnera faux ? Que la foi chrétienne sonnera faux et le mal continuera son œuvre de destruction ?

L’Unité des chrétiens n’est pas une option, elle est une absolue nécessité à l’équilibre et à la sauvegarde du monde.

Les véritables pasteurs chrétiens devraient au lieu de se renvoyer la responsabilité de leurs erreurs se retrouver et prier ensemble.

Une rencontre et prière entre le patriarche de Moscou, de Constantinople et le pape de Rome par exemple ne serait-elle pas une nécessité absolue pour garantir la légitimité du témoignage chrétien ?

Évidemment, les enjeux politiques passant avant ceux chrétiens il est difficile d’envisager un tel miracle mais espérons qu’en cette année civile 2023 un tel événement puisse avoir lieu !
Afin que le monde croie !

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Un message, un commentaire ?
 


Plan du site | | Contact | RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP

@ 2006-2023 Atelier St Jean Damascène - Tout droits réservés